Le Fontanil Cyclisme se mobilise avec AG2R La Mondiale pour soutenir l'institut Pasteur

C'est bien connu, la période estivale est synonyme de vacances et de repos avant le retour des compétitions au calendrier de la rentrée. Pour autant, le team Fontanil Cyclisme reste actif !
Cette année encore, AG2R La Mondiale réitère son sponsoring sportif "Roulons solidaire" pendant le tour de France : 1km parcouru = 1€ reversé au profit de l'Institut Pasteur.
www.ag2rlamondiale.fr/groupe/espace-pres...ur-le-tour-de-france
Des vélos fixes sont présents sur les villes étapes du tour ainsi qu'en agences, où tous peuvent venir tourner les manivelles et ainsi faire grimper le compteur des dons.

A l'appel de la bonne cause, le team du Fontanil Cyclisme s'est naturellement mobilisé et proposé pour être présent lors de la journée événement du 21 juillet à Grenoble au sein des locaux d'AG2R La Mondiale. En cette période estivale où bon nombre d'entre nous sommes en vacances, c'est tout de même une délégation de 6 coureurs du FC qui s'est piquée au jeu: Florence, Alex, Fredo, Steph', Gilou et JéJé. Certains n'ont pas hésité à (re)venir de loin pour participer, notamment Stéphane, pourtant en déplacement sur la Suisse pour raison professionnelle : un grand merci à lui !
Le staff évènementiel AG2R nous a gentiment dédié 2 vélos sur un créneau de 2h (12h-14h) nous permettant de nous relayer et de rouler "ensemble" malgré les contraintes horaires professionnelles de chacun .

Au final, c'est un accueil chaleureux et de vives encouragements qui nous ont été réservés par l'ensemble du personnel d AG2R La Mondiale, accompagnés de petits cadeaux de l’équipe pro-team pour nous remercier (bidons, maillots).  Dans cette ambiance conviviale, le team FC a ainsi apporté sa pierre a l'édifice: le team aura parcouru une centaine de kilometre sur les 360kms totaux de la journée.

Rendez-vous est pris pour l'année prochaine  !h21c9f4c

Classement andrevière

Dimanche s'est tenu à Autrans le 1er GP Andrevière organisé par le Fontanil, un petit peloton pour cette première édition qui ne fera que grossir nous l’espérons. En attendant voici les classements:

dsc00349 1600x1200 cropped

Cyclo "JPP neuf de coeur" avec du soleil, et une bonne ambiance

Ce dimanche 6 juillet, Gilles représenta le Fontanil pour la cyclosportive « La JPP 9 de cœur » à Cluses (74). La cyclo a battu son record d'affluence : 1082 participants, et le montant reversé à l'association "9 de coeur" fut d'environ 84 k€ !


Voici le résumé de Gilles :


« Donc, ce matin j’ai pris le départ de la cyclo JPP 9 de cœur au milieu des 200 participants sur le parcours de 128km, 3170m de dénivelée, raccourci à cause du plan « vigilance canicule ». Le parcours commence par une côte de 5km à 5%, j’ai de bonnes jambes, je me retrouve en tête du peloton. Un coureur du VC Vaulx en Velin s’échappe. Ensuite, nous roulons sur un faux plat à 3% de moyenne, je suis toujours devant, je me dis que décidément ils ne veulent pas rouler les gars ! Loïc Ruffaut roule avec nous, il me raconte son exploit de la veille (3ème à la Marmotte malgré une déshydratation due à son ravitailleur qui s’est paumé en route…). Nous arrivons au col de Jambaz tranquile. Les choses sérieuses commencent ensuite, et je commence à être au taquet dans le col du Feu (2.6km à 10%)… Viennent ensuite le col de cou. Je m’accroche. Mes copains du groupe de tête se font tous ravitailler par des proches postés sur le parcours… Je demande s’il y en a un qui veut s’arrêter avec moi au prochain ravito. Et là, grosse déception : personne ne veut s’arrêter. On passe le col du Perret, puis après une longue descente on arrive enfin au ravito. Je remplis vite un bidon d’eau, j’ai dû perdre 1 minute. Je pars en chasse, mais j’échoue ma jonction avec le groupe de tête dans la côte de Peillonex (2.2km à 4%). Je pédale comme un malade dans la descente vers Bonneville (lignes droites, -4%), et je les rejoins enfin en bas, mais j’y ai laissé beaucoup d’énergie. On traverse Bonneville et on commence la montée du Mont Saxonnex (6.5km à 8%) : je me laisse décrocher rapidement, mais je double l’échappé qui a complètement explosé, et qui abandonnera ensuite. Je roule avec un autre lâché jusqu’au début de la grimpée finale : la montée des Arraches et des Carroz (9km à 7%). Je m’arrête encore au ravito pour remplir mon bidon. Je double l’autre lâché dans la montée, et j’essaye de maintenir un bon rythme. Je finis en 4h15, à 13 minutes du vainqueur (PERRISSIN Constantin du VC Annemasse).
Je termine 7ème, et 2ème dans la catégorie des 30-39 ans :-)
Au final, j’aurai consommé presque 4L de boisson. »

 

Ci-dessous : Jean-Pierre Papin sur le parcours de 115km, avec le maillot de la cyclo.

jpp 9 de coeur 2015

 

DSC00374 500x500 cropped

 

parcours jpp 9 de coeur

Grimpée de Savoyères, Prix d’Andrevières à Autrans, et Vaujany

 

Le week-end du 27 et 28 juin fut bien rempli pour les fontanilois, où Cyril et Jean-Mi furent présents sur la Vaujany, 6 coureurs sur la grimpée de Savoyères, et encore plus sur le Prix d’Andrevières que le fontanilois organisent !

 

Le samedi, 7 fontanilois ont participé à la grimpée chronométrée de Savoyères : Florence, Gilles, Damien, Stéphane, Fabio, et Roger. La montée de 8km à 7% de moyenne sera avalée à bloc !

  • Florence en 40:59 se classe 2ème féminine derrière Mélissa Carladous (37:26 C2S), et devant Claire Moine Picard venue en famille avec son mari du VCBJ et ses enfants (59:58, non licenciée),
  • Damien domine largement le classement en 3ème catégorie en 30:59, devant Vincent Perret (TVS 31:37) et Marc Gerardet (Gières 31:40), ... et Stéphane en 34:47 qui était venu pour préparer son BRA et a tout donné pour sa première participation
  • Gilles en 26:19 améliore son temps d'une minute par rapport à l'an dernier et se classe troisième au scratch derrière Pueyo (24:37), Jérôme Giraud (25:32), et 2ème en catégorie 1 ufolep.
  • Fabio reprend sa saison après un long arrêt pour blessure, il fait une belle 3ème place en catégorie 1 ufolep en 29:50, devant Stéphane Moine Picard (30:49 VCBJ)
  • Roger notre vétéran entretien sa forme, et termine en 37:24, bon dernier de la 4ème catégorie ufolep.

Le lendemain, en plus de l’organisation du Prix d’Andrevières, le Fontanil aligne 3 coureurs l’après-midi en catégories 1 et 2 (Gilles, Victor, Jérôme), et 2 le midi avec Stéphane en catégorie 3, et Florence en féminine. Le parcours de 6.5km est constitué de 2 faux-plats, pour 20m de dénivelée : celui qui descend sur la route de Autrans à Méaudre, et celui qui remonte au milieu des champs...

La course des catégories 1 et 2 : La course s'anime dès le départ avec un gars qui part au kilomètre zéro. Il fait 2 tours seul, puis se fait rejoindre. Ensuite il y eut plusieurs tentatives, puis une échappée avec Jéjé qui part pour un tour. Finalement ils se font reprendre par le peloton mené par Julien Pouget et l'autre Julien du VCB, ... tous, sauf un certain "Janvier" qui rattaque. Comme il me semblait pas collaborer énormément dans les échappées et les attaques, je me suis dit qu'il n'était pas très fort, et ce fut une erreur : il finit seul avec 1 minutes d'avance. Derrière, je tentais de revenir en collaborant avec des hommes forts, mais finalement quand on a vu qu'il était trop tard, j'ai attaqué sur les dernières lignes droites pour faire travailler les hommes forts (les 2 Juliens du VCB), et laisser une chance à notre sprinter Victor. Malheureusement ce dernier manquait d'endurance, et ses jambes ne répondirent pas au moment du sprint final. Je finis bon dernier de mon groupe. Jéjé finit 3ème en 2ème catégorie.

Florence fera la course seule, lâchée suite à une cassure dans la première montée vers Autrans. Elle se classe derrière l’autre féminine de St Clair la Tour.

En troisième caté : A 4 tours de la fin, 2 coureurs s'échappent, et Alex part en contre avec 2 autres coureurs, mais un peu tard  et ils ne rentreront jamais. L'écart stagne à 15 secondes, mais Alex réussi une belle 3ème place.

Stéphane fera une belle course dans le peloton, en sautant sur tout ce qui bouge au cas où. Avec la fatigue de sa grimpée la veille,  il saute à l’avant dernier tour où il sera lui aussi pris dans une cassure, et finira seul la course.

Enfin, Jean-Michel s’est attaqué aux courses difficiles avec le parcours de 173km de la Vaujany, alors que Cyril fut un peu plus sage avec le parcours de 111km.

Voici le résumé de Jean-Michel :

« Le départ avec une descente/faux plat de 20km jusqu’à Sechilienne. Avec le dossard prioritaire cette partie est plus sécurisante qu'en partant de derrière (moins de coureurs foufou). On a le temps de chauffer. 1ière montée de 12km vers l’Alpes du Grand Serre. Les sensations sont bonnes. Je laisse partir les costauds et gère ma montée sur mon rythme qui est plutôt soutenue. A 3 km du sommet je fais l'effort pour revenir sur un groupe de 2/3 coureurs devant moi. Je sens que c'est le bon groupe à suivre.
Dans la descente qui suit, on se retrouve à 6 et effectivement les relais s'enchainent très bien. Avant Oris En Rattier, il y a une petite bosse à passer et c’est la 1ière alerte: les jambes ne veulent plus tourner et mon cœur ne veut plus monter. Je reviens malgré tout sur le groupe mais je fais l'élastique à chaque relance et chaque bosse. On revient avant Valbonnais sur la tête de course mais sur une nième bosse juste avant de faire la jonction, je lâche.
Je roule tout seul pendant 10km, je le paye cher: je me fais prendre 10min par les 1iers.
Avant le col d'Ornon enfin un groupe fond sur moi. J'arrive à m'accrocher et rester avec eux jusqu'au sommet puis jusqu'au plat vers le barrage après Bourg d’Oisans. Au début de la montée vers l'Alpes d'Huez par Villas Reculas, je me fais encore lâcher sans chercher à m’accrocher. Je me cale sur le rythme que je peux tenir (tout à gauche). Mes jambes ne tournent toujours pas. Je me retrouve seul et me fait doubler régulièrement. Le moral en prend un coup.
Je me fixe alors des mini-objectifs: Aller à Villas Reculas et si ça ne va pas je fais 1/2 tour, puis l'Alpes d'Huez puis le col de Sarennes.
L'arrêt ravitaillement à l'Alpes d'Huez me requinque un peu. Dans la montée sur Sarennes j'arrive à tenir les distances avec les coureurs qui me suivent. Le moral revient. Arrive la descente de Sarennes: Elle est très cassante avec en prime un gravillonnage a été fait quelques jours avant. Même si la balayeuse est passée, il faut être très vigilant.
Cette descente se passe sans encombre. Je suis de nouveau tout seul sur la 1ière partie du plat qui me ramène vers Bourg d'Oisans.
Heureusement je trouve ensuite des amis de circonstance avec un petit groupe de cyclotouriste. Certains d’entre eux prennent quelques relais réconfortant avec le vent de face même si ce n’est que sur quelques km. Puis c'est un groupe d'une dizaine de coureurs qui revient de l'arrière qui m'aide à finir ce plat avant la montée de la Vaujany (5km à 10/12%) que je redoute.
Paradoxalement, j'arrive à retrouver un coup de pédale et je remonte, au train, quelques places. Avant l’arrivée j’entends Cyril (qui a fini le parcours 111km) qui me double en voiture et m’encourage. Cool ! Et enfin la délivrance : je passe la ligne d’arrivée à la 74ième place en 6h41 (à 1h00 des 1iers).

Forcément des regrets car je perds facilement 1/2h et donc une belle performance était envisageable mais je retiens aussi du positif (il faut !):
Je pensais finir en beaucoup plus de temps compte tenu ma condition physique du jour et tous les km de portions roulantes faites tout seul. Et surtout: je me suis accroché et je n'ai pas abandonné.
Maintenant récup/repos!  »

 

savoyeres 2015 florence stival

 

 

savoyeres 2015 gilles