Le Fontanil Cyclisme

Maison des Associations - 26 rue du Rif Tronchard - 38120 Fontanil Cornillon

  krys logo
  Ufolep Isère
  211113934 logo vectocouleurs
RMS
L'esprit des vélos
Bjorka.fr
AlpinsWheel
bloc CM 72 dpi RVB usageWeb

Podium à la cyclosportive "Les Copains" à Ambert

Le dimanche 6 juillet, les rues d'Ambert (Auvergne) sont pleines avec 1850 cyclistes au départ de la 27ème édition de la fameuse cyclosportive « Les Copains ». Parmi cette foule immense, 364 cyclistes (dont 9 femmes) s’apprêtent à rouler sur le parcours de 157 km avec 3000 m de dénivelée. Gilles représente les couleurs du FC, accompagné par Sophie son épouse qui fera le grand parcours elle aussi. Il est 8 heures, la pluie s'est calmée après une grosse averse, et le coup de feu du départ détonne enfin ! Le rythme des coureurs est raisonnable, tous appréhendent l'épreuve qui sera longue et accidentée. Au 8ème km commence la montée vers le col de Chemintrand (14km à 3.5%), le peloton s'étire, et Gilles arrive à gagner quelques places, mais pas suffisamment pour prendre la roue de Jean-Luc Chavanon (Team Chamrousse) qui part en échappée au milieu de la montée. Vers la fin de la montée, Gilles décide de rattraper le retard en compagnie de Jean-Pascal Roux (Team Scott Velo101) et rejoignent Jean-Luc sur un faux-plat après la descente du col. L'échappée à 3 roule à un très bon rythme, et la montée du col des Supeyres (14km, 420m D+) se fait au train. Les 3 échappés arrivent avec 2'30'' d'avance en haut du col des Supeyres. La prudence est de mise dans la descente où la route est mouillée. Les 3 échappés perdent du terrain dans la transition vers la montée du col du Béal, pour finalement se faire reprendre au début la montée. Jean-Luc Chavanon et Jean Pascal Roux n'ont pas les jambes pour maintenir un bon rythme, Jean-Luc explique à Gilles qu'il n'est pas dans une période de grande forme, et que son échappée dans le col de Chemintrand était un accident : il voulait seulement prendre un relais et que le peloton n'avait pas suivi. (chapeau bas pour « l'accident », plusieurs cyclistes aimeraient avoir des accidents comme celui-ci !). Après cette explication dans la grimpée du Béal, Gilles se fait remonter par Mickaël Bérard (coureur en 1ère caté FFC, au VC Ambertois). Gilles en profite pour discuter avec Mickaël, peu après celui-ci attaque et lâche Gilles pour conquérir le prix du challenge du Béal. Arnaud Machefer (coureur en 2ème caté FFC à l'UC Cholet, courant sous les couleurs des cycles CYFAC) rejoint Gilles à son tour. Arnaud est bien connu des organisateurs : il est "préparateur de cadres" chez le principal partenaire de la course. Gilles trouve chez Arnaud un partenaire qui roule à son rythme, et prend sa roue pour finir la course avec lui. Le sommet du Béal est enfin en vue après 760m d'ascension, et un fort vent de face souffle sur la route dénudée. La route bascule vers un faux-plat de quelques km, et la prudence est encore de mise dans la descente. Gilles et Arnaud s'entendent bien, les relais se font bien. Les motos et les voitures des organisateurs assistent les deux coureurs en leur donnant régulièrement des gels et de l'eau (comme chez les pros). Après la montée d'Olliergues, Gilles et Arnaud ont seulement 2'30'' de retard sur Mickael Berard. Arnaud commence à faiblir mais Gilles tient bon, si bien qu'après la montée de Tours s/ Meymont, les 2 coureurs conservent une avance de 2'30'' sur leurs poursuivants, par contre ils perdent beaucoup de terrain sur Mickaël Berard dont l'avance atteint 7' ! Enfin, la montée du col des Fourches commence, les 2 coureurs tiennent leur rythme, la route bascule après Saint-Eloy la Glacière et se poursuit par un faux plat de 4.5km pour atteindre le col des Fourches. Pendant la longue descente du col des Fourches (9km à -4.5%), Gilles et Arnaud Machefer conservent leur avance sur leurs poursuivants. Ils arrivent enfin à Ambert et franchissent la ligne d'arrivée avec 2'50'' d'avance sur le groupe suivant, et 6' de retard sur Mickaël Bérard (32.9 km/h). Gilles termine 2ème (32.1 km/h) et 1er licencié Ufolep, et Arnaud Machefer 3ème.

Les 800 bénévoles ont bien travaillé pour maintenir l'excellente réputation de la cyclo « les copains » : ils sont toujours sympathiques et prêts à aider, le service est hors du commun, les coureurs sont récompensés par de nombreux lots. Les partenaires sont très généreux avec leurs lots pour le tirage au sort : cadre Cyfac d'une valeur de à 4000 €, paires de roues Campagnolo et Mavic, nombreux stages cyclistes, etc. Côté animation, un concert est donné la veille, et une fanfare enchante la salle après la course, et le tour de France est retransmis sur écran géant devant une estrade de 500 places.

Lien vers les photos : ICI

 

Lien vers le résumé du site Velo 101 : ici

 

Commentaires | Ajouter le votre
  • Aucun commentaire trouvé
Ajouter un commentaire